EPICONDYLITE

Définition de l’épicondylite du coude

L’épicondylite est une affection douloureuse du coude qui survient généralement à la faveur de mouvements répétitifs.
De nombreuses professions sont exposées.
La douleur est principalement localisée sur la partie latérale du coude.
Elle peut également se propager à l’avant-bras et au poignet.
Dans un premier temps, le traitement sera médical associant analgésiques, repos et rééducation spécifique.
Si les symptômes persistent dans le temps, un geste chirurgical pourra être discuté avec votre chirurgien.

Les symptômes de l’épicondylite du coude

Typiquement la douleur irradie de l’extérieur de votre coude vers l’avant-bras et le poignet.
La douleur et le manque de force peuvent rendre difficile les gestes de serrage, de vissage mais également de prise fine.
Quand consulter ?
Une consultation peut être utile lorsque le repos, le glaçage et l’utilisation d’analgésiques ne vous apportent pas un soulagement suffisant.

Les causes d’une épicondylite

L’épicondylite correspond à une sur utilisation musculaire créant des micro traumatismes.
Les phénomènes douloureux proviennent de la contraction répétée des muscles latéraux de l’avant-bras (muscles épicondyliens) qui permettent de redresser la main et le poignet.
Plusieurs circonstances peuvent être à l’origine d’une épicondylite :

  • Le tennis, on parle alors de tennis-elbow
  • L’usage excessif de la souris d’ordinateur
  • Le vissage répété
  • Les travaux de peinture

Les principaux facteurs de risques sont les suivants :

  • L’activité professionnelle : les patients effectuant des tâches répétitives, en particulier les plombiers, les peintres en bâtiment, les charpentiers et couvreurs, les bouchers ou les cuisiniers.
  • Certains sports comme les sports de raquette en particulier le tennis exposent le joueur à cette pathologie.

Complications

Sans traitement, la tendinopathie épicondylienne ou épicondylite peut se chroniciser et être à l’origine d’un manque de force dans le soulèvement d’objets.

Diagnostic d’une épicondylite du coude

Le diagnostic est facilement posé par votre médecin sur l’interrogatoire et un examen physique adapté, cherchant à reproduire les symptômes douloureux lors de contractions contrariées des tendons endommagés (tendon des muscles longs et courts extenseurs radiaux du carpe).
Un bilan para-clinique peut toutefois être demandé pour éliminer des diagnostics différentiels :

  • Radiographie du coude de face et de profil à la recherche de pathologies articulaires (arthrose, corps étranger intra articulaire)
  • L’échographie présente un intérêt majeur, permettant de caractériser précisément le type de tendinopathie épicondylienne.

Le traitement dépendra du diagnostic échographique.
L’électromyogramme peut être discuté si la symptomatologie est évocatrice de la compression d’une branche nerveuse (branche radiale motrice).

LEXIQUE voir
GALERIEvoir
LIENS UTILESvoir
ACTUALITÉSvoir
ACCÈSvoir
CLINIQUE DU SPORTvoir